L’essor de la bière artisanale met le houblon sous pression

Enjeux production houblon

Après le réveil de la bière, la renaissance du houblon est en cours. Cette plante grimpante, convoitée pour ses fleurs aromatiques, suscite des vocations d’agriculteurs partout en France, sous la pression des brasseurs artisanaux, qui stimulent la demande en variétés nouvelles.
Ce sujet déjà abordé dans le blog du 8 février revient cette semaine dans plusieurs hebdomadaires nationaux.
Historiquement, la production française de houblon est concentrée en Alsace. Avec 450 hectares (dix fois moins qu’il y a un siècle), cette région produit encore 96 % du houblon français.
“Les brasseries artisanales utilisent plus de houblon que les industriels, des variétés plus fruitées, aromatiques”, avance Édouard Roussez, président de Houblons de France et lui-même producteur dans le Nord. “On a besoin de houblon aromatique, de choses un peu excentriques. Pour l’instant, on ne les a pas”, approuve Jean-François Drouin, président du syndicat national des brasseurs indépendants (SNBI).

Pour retrouver l’intégralité de cet article AFP cliquez içi

Un commentaire sur “L’essor de la bière artisanale met le houblon sous pression

  1. Pingback: Slate.fr : Petits brasseurs cherchent bon houblon français - FreschBeer

Commentaires désactivés