Coupe du Monde 2018 : Quand on n’a que la mousse

Le Monde, journal, bière, pub anglais
verres de bière
Différents verres avec des bières de différentes couleurs
Si vous décidez de boire aux couleurs des équipes de la Coupe du monde, voici quelques pistes rafraîchissantes pour choisir votre demi.

Aurez-vous pensé à tout ? Pour la Coupe du monde de foot, il y a quelques précautions à observer : changer les piles de la télécommande, remplacer les coussins écrus par des housses fatiguées, à piétiner de rage ou pour y enfouir son visage peint aux couleurs tricolores. Prier la déesse météo, aussi, pour qu’un orage ne vienne pas brouiller la réception au moment du corner décisif. Mais qu’aurez-vous prévu dans votre frigo ? Une étude menée en 2016 par la société de sondages en ligne Toluna nous en donne une petite idée : pour l’ouverture de l’Euro 2016, 22,8 % des supporteurs ont bu une bière. C’est le premier alcool, derrière l’eau et les sodas. Pour l’accompagner, de la pizza (17,8 %), des chips, des biscuits apéritifs et des cacahuètes, en priorité.
Pour lire l’article complet de Ophélie Neiman cliquez içi

Un commentaire sur “Coupe du Monde 2018 : Quand on n’a que la mousse

  1. Pingback: Paris Match - Les Français (re)découvrent la bière - FreschBeer

Commentaires désactivés