Zoom sur nos producteurs favoris de Bière Artisanale dans la capitale

La plus cosmopolite: La Brasserie de la Goutte d’or

Arrivé sur le marché en 2012, après avoir quitté son travail de publicitaire pour suivre sa passion, Thierry Roche a installé sa petite fabrique au coeur de Barbès. Il y produit une quinzaine de bières (dont des éditions limitées) aux noms et aux saveurs évocateurs de ce quartier métissé: Château Rouge (une rousse pimentée), Ernestine (une IPA), La Môme (une saison orientale brassée pour le resto voisin La Môme), La Chapelle (une bière de blé au chai)…

Brasserie La Goutte d’Or. 28, rue de la Goutte-d’Or (XVIIIe). Tél.: 09 80 64 23 51. Visites les jeu., ven. (17h-19h) et sam. (14h-19h).

La plus hipster: Deck & Donohue

Thomas Deck et Mike Donohue se rencontrent en 2002 autour d’un feu de camp aux États-Unis. Trois ans plus tard, les deux amis brassent leur première bière à San Francisco. Mike deviendra brasseur à Philadelphie avant de rejoindre Thomas en France, pour lancer leur brasserie à Montreuil début 2014. Une quinzaine de bières, que l’on retrouve à la carte de beaucoup d’établissements branchés, sont brassées par les deux acolytes: Trouble (blonde), Mission (Pale Ale), Indigo IPA, Ricochet (ambrée), Monk (brune)…

Deck & Donohue. 71, rue de la Fraternité, Montreuil (93). Tél.: 09 67 31 15 96. Visites les sam. après-midi.

La plus rive gauche: La Parisienne

Fils de vignerons et propriétaire des champagnes Louis Barthélémy, Jean Barthélémy Chancel a créé sa première brasserie artisanale, spécialisée dans le bio non filtré et non pasteurisé, avec re-fermentation en bouteille, dans le Lubéron en 2011. En 2014, il créé la Parisienne dans le XIIIe arrondissement de la capitale, où il brasse quatre «Classiques» (blonde, blanche, rousse et brune), deux «Classiques bio» (blonde et blanche), et une dizaine de «spéciales» prisées (Paris-Tokyo, Impératrice Joséphine…).

La Parisienne. 10, rue Wurtz (XIIIe). Tél.: 09 52 34 94 69. Visites sur rdv.

La plus «made in Paris»: Bap Bap

Amis depuis le collège, Archibald Troppes et Edouard Minart, sont tombés dans le chaudron de la bière artisanale chacun de leur côté. La révélation des Hefeweizen à Francfort pour l’un, la découverte de la Brooklyn Brewery pour l’autre les ont poussés à ouvrir en 2015 dans le quartier Oberkampf une brasserie «100% made in Paris» (du concassage du malt jusqu’à l’embouteillage). Trois variétés sont embouteillées – l’Originale (Pale Ale), la Blanc Bec (bière de blé) et la Vertigo (IPA) – ainsi que des bières éphémères.

Bap Bap. 79, rue Saint-Maur (XIe). Tél.: 01 77 17 52 97. Lun. au ven. de 17h30 à 19h30 t sma. de 14h30 à 19h30.

La plus pub: FrogBeer

Lancée en 1993, la chaîne de pubs Frog, qui compte aujourd’hui 7 enseignes dans la capitale, brasse ses propres bières dans quatre d’entre elles, ainsi que dans une unité de production de Saint-Denis. Sous la direction d’Eugénie Mai-Thé, une bonne vingtaine de bières sont mises en bouteille, dont l’Oat Stout, la Ginger Twist (une bière au gingembre frais) ou encore la Thawack!, élue meilleure black IPA aux derniers World Beer Awards.

FrogPubs. Paris IIe, IVe, VIe, XIIe, XIIIe et XVIe.

Laisser un commentaire